Photo d'illustration de Coutances

Archives municipales

Accueil > Culture > Archives municipales

Fermeture des archives du 21 décembre 2017 au 8 janvier 2018 

Les archives municipales de Coutances sont ouvertes du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h

L'accueil se fait uniquement sur rendez-vous à l'adresse suivante: v.goulle@ville-coutances.fr

ou au 02 33 76 55 59

Les archives sont situées au 3e étage de l'hôtel de ville, entrée côté place Georges Leclerc.

 

Les archives de la ville de Coutances c'est près de 700 mètres linéaires de documents au sein de l’hôtel-de-ville. La salle de lecture occupe ce qui était de 1820 à 1968 la bibliothèque municipale.

 

Les archives municipales conservent les registres paroissiaux et d’état civil depuis le début du XVIIème siècle, les délibérations du conseil municipal depuis 1693, les documents concernant l’urbanisme, les bâtiments communaux, la première et la seconde guerres mondiales, la reconstruction, les plans et matrices cadastrales... Elles conservent aussi les archives de l’ancienne commune de Saint-Nicolas et celles de l'ancienne Communauté de Communes du Canton de Coutances (4C).

Créé en 2005, le service des archives est à la fois culturel et administratif et ses missions sont multiples : il participe à la constitution de la mémoire de la Ville et à la diffusion de son histoire ; il répond aux besoins de gestion de l’administration municipale en collectant, triant, classant et conservant les documents produits par les services municipaux. 

 

Note : Les archives (état-civil et registres paroissiaux) sont accessibles en ligne sur le site internet des archives départementales de la Manche : archives.manche.fr 

Nouveau document consultable: le mémorial 14-18 de Coutances 

la liste des Coutançais nés et/ou habitants à Coutances décédés au cours des combats (ils n'ont pas tous la mention mort pour la France) cette liste est provisoire car il manque encore des informations.

N'hésitez pas à nous faire part de tous renseignements supplémentaires concernant ces soldats.