Photo d'illustration de Coutances

Historique de la médiathèque

Accueil > Culture > Médiathèque > Historique de la médiathèque

 

La bibliothèque de Coutances voit le jour en 1751 grâce un ancien lieutenant aux gardes françaises (Charles-François de Brucourt). Il lègue ses livres au collège de Coutances à la condition de les mettre à la disposition du public, ce qui fut fait, semble-t-il jusqu'en 1795.

 

 mcc1


Après la fermeture du collège en 1795, une partie des ouvrages est confisquée et transférée à Avranches. Il faudra attendre 1804 pour que les 2 000 ouvrages restants soient remis la disposition du public à Coutances au couvent des Capucins.


S'en suivront différents déménagements qui feront s'installer la bibliothèque de l'hôtel de ville (1824) où se trouvent encore aujourd'hui les archives municipales. La bibliothèque s'installe ensuite rue Saint-Nicolas en 1968 puis en 1984 dans l'ancien grand séminaire qui date du XIXe siècle : les Unelles.


En janvier 2002, la bibliothèque a changé de nom, d'intitulé et de statut. Il s'agit désormais d'une médiathèque intercommunale. Elle est sous la compétence de la communauté de communes du canton de Coutances (4C).
En septembre 2011, après un mois de fermeture, la médiathèque rouvre ses portes avec un nouvel aménagement des espaces, de nouveaux horaires et de nouveaux tarifs.


Après un diagnostic réalisé par un cabinet extérieur, en 2011 un contrat territoire lecture a été signé pour 3 ans entre la 4C et la DRAC. Il permet, entre autres, de travailler sur le territoire pour promouvoir la lecture publique par le biais d'actions menées par la médiathèque.


Les fonds patrimoniaux constitués des fonds anciens et locaux sont le fruit de confiscations révolutionnaires mais aussi d'héritages, d'achats, de legs et de dons. A ce jour plus de 18 500 documents patrimoniaux sont conservés à la médiathèque.

 

mcc2 


Les journaux, les gravures, les affiches, les manuscrits, les cartes postales, les plans parlent de la ville et de sa région. La médiathèque est un lieu de mémoire locale. Cette documentation doit être conservée dans les meilleures conditions possibles et parallèlement être accessible au public. Mais pas toujours sous la forme originale ! Exposition, édition, numérisation : telles sont quelques-unes des solutions qui permettent une nouvelle appropriation du patrimoine.


Outre la culture, la formation, l'information et le loisir, la médiathèque a également pour mission la conservation et la mise en valeur du patrimoine écrit. Le Livre du Pou est un des éléments essentiels de ce patrimoine.


En 2002 l'édition du Livre du Pou permet de le rendre accessible à tous. Sa publication a été menée conjointement par l'association Tourisme et Culture en Pays de Coutances, le musée, le Service éducatif et la médiathèque.
La médiathèque a également réalisé le classement et le catalogage d'une partie des archives du Pou Qui Grimpe composées de livres, de documents imprimés et iconographiques et de 800 lettres reçues par Joseph Quesnel. Ce travail permet de trouver plus facilement les documents.

 

 

<< Retour