Photo d'illustration de Coutances

Coutances, ville patrimoniale

Accueil > Découvrir > Pays d'art et d'histoire > Coutances, ville patrimoniale

 

Coutances et son patrimoine 

 

Entourée des collines verdoyantes du bocage où se nichent hameaux et bourg, Coutances concentre depuis longtemps des formes et des fonctions véritablement urbaines.

 

Lorsqu'ils présentèrent leur projet à la population en 1946, les architectes de la Reconstruction Louis Arretche et Roman Karazinski soulignèrent la puissance de la silhouette de Coutances, dominée par les flèches de la cathédrale Notre-Dame, et dessinant des lignes en pentes plus ou moins douces vers les rivières qui l'entourent, tel un mont sans la mer, visible de très loin – et même depuis Jersey par temps clair.

 

Cette configuration attractive explique l'ancienneté du site, d'abord chef-lieu de la tribu gauloise des Unelles, puis tête d'une garnison romaine, siège du pouvoir épiscopal et longtemps capitale administrative et judiciaire du Cotentin. Les monuments et les rues conservent la mémoire de ces fonctions historiques : hôtels particuliers des nobles de robe qui siégeaient au présidial, ancien grand séminaire, aqueduc médiéval, hôtel-Dieu, chapelles et couvents réhabilités, tandis qu'anciennes échoppes et courettes du 15e siècle, maisons de tisserands et moulins témoignent de la vitalité des activités artisanales jusqu'au début du 20e siècle.

 

Arretche et Karazinski insistèrent également sur la nécessité de respecter, malgré l'étendue des quartiers à reconstruire, cet héritage ancien de Coutances. Ils ménagèrent donc des points de vue sur les principaux monuments, au premier rang desquels la cathédrale et son extraordinaire tour-lanterne, reliée visuellement à celles de Saint-Nicolas et de Saint-Pierre par de nouvelles rues. Ils utilisèrent pour les immeubles à rebâtir des citations de l'architecture traditionnelle : décrochés de toiture, hautes souches de cheminées, tourelles d'escaliers, passages, lucarnes… Ces éléments, combinés au remploi des matériaux récupérés dans les décombres, font que les quartiers reconstruits de Coutances s'intègrent particulièrement bien dans la ville.


La qualité de son patrimoine ancien et reconstruit a été pleinement reconnue par la labellisation Villes et Pays d'art et d'histoire en 1989 ; afin d'en préserver la richesse tout en l'inscrivant dans les mutations des 20e et 21e siècles, une Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain et Paysager a été mise en place en 1988. Cette zone, nouvellement appelée Aire de Valorisation de l'Architecture et du Patrimoine, est destinée à être étendue sur les communes voisines du canton.

 

 

N'hésitez pas à vous rendre sur le site de l'office de tourisme pour plus d'informations.